Annexe A — Rendu final

Cette page décrit les aspects importants du rendu final du projet de simulation.

Rapport scientifique

Un rapport de projet est un document qui sert à communiquer les aspects importants d’un travail scientifique, notamment :

  • Un contexte : pourquoi le sujet étudié est-il intéressant (par exemple, quel impact potentiel) ?
  • Une problématique : à quelle question scientifique relative au sujet essayez-vous de répondre ?
  • Des objectifs : quelles sont les étapes à atteindre pour répondre à la problématique ?

Ces trois éléments fondamentaux forment l’introduction de tout travail scientifique (ils sont aussi très importants dans une présentation orale). Dans le cadre de l’UE Projets Numériques, on déploie une approche de modélisation pour répondre à la problématique (par opposition à une approche expérimentale). Il est donc important de faire figurer dans le rapport :

  • Un modèle : comment la matière modélisée se comporte-t-elle ? Quelles sont les interactions prises en compte dans votre approche ? Quelles sont les conditions aux limites ?
  • Une méthodologie : comment les équations aux limites sont-elles résolues ? Quelles méthodes numériques sont employées ? Quelles valeurs de paramètres sont utilisées ?

Le rapport doit aussi montrer des résultats pertinents, en rapport avec la problématique. Les résultats présentés sous la forme de figure doivent avoir un titre à chaque axe, avec les unités, et une légende si plusieurs courbes sont montrées (lecture conseillée : Rougier, Droettboom, et Bourne 2014). Sous la figure doit se trouver une courte description de ce que la figure montre.

Note

Une figure que vous n’avez pas produite doit être attribuée, c’est-à-dire que la source de la figure doit être citée.

Les figures sont aussi commentées dans le texte, et les résultats discutés. Il arrive que des résultats inattendus soient observés, dans ce cas, on essaira de commenter en quoi ces résultats sont différents de ceux attendus, et quelle peut être la cause de la différence.

Enfin, la conclusion est un court résumé de la problématique, du travail accompli et des résultats obtenus.

Les sources

Un travail scientifique n’est jamais fait en isolation totale du travail des autres :

If I have seen further it is by standing on the shoulders of giants.

Newton, letter to Hooke, 1675

Il est donc important de citer les sources que vous utilisez pour un travail scientifique. Cela se fait d’abord par la citation dans le texte, pour appuyer une information ou donner un contexte. Par exemple :

Les surfaces géologiques, comme les surfaces de fautes ou les lignes de démarcation de continents, ont des propriétés de rugosité multi-échelle (Renard, Candela, et Bouchaud 2013).

Ici on cite la référence de l’affirmation. Cette citation est complétée par une référence complète qui apparaît dans la liste des références, ou bibliographie, qui est une liste exhaustive des références utilisées dans le document et des informations nécéssaires pour retrouver la référence (voir cette description détaillée). Un exemple est donné plus bas.

Astuce

Les sections de références trouvées à la fin d’un article Wikipedia sont souvent d’excellentes sources pour un sujet (voir par exemple la liste pour Verlet).

Voici quelques liens pour gérer une bibliographie avec différents traitements de texte :

Vous pouvez également utiliser un gestionnaire de bibliographie comme Zotero, qui s’intègre avec les 4 logiciels ci-dessus.

Renard, François, Thibault Candela, et Elisabeth Bouchaud. 2013. « Constant Dimensionality of Fault Roughness from the Scale of Micro-Fractures to the Scale of Continents ». Geophysical Research Letters 40 (1): 83‑87. https://doi.org/10.1029/2012GL054143.
Rougier, Nicolas P., Michael Droettboom, et Philip E. Bourne. 2014. « Ten Simple Rules for Better Figures ». PLOS Computational Biology 10 (9): e1003833. https://doi.org/10.1371/journal.pcbi.1003833.